Qui est Label Épique ?

Née fin 2009, Label Épique est une association socio-culturelle dijonnaise basée sur les valeurs de l’éducation populaire. Subtilement métissé au fil du temps et des expériences, son principal fil conducteur est basé sur l’échange (tant en terme d’humanité que de compétences) entre des individus singuliers. En mettant en relation des gens et des genres qui, habituellement, ne se rencontrent pas forcément (dans l’espoir que ce croisement de singularités pourra mener à un métissage artistique et à un geste esthétique féconds), la belle équipe de Label Épique poursuit 5 objectifs principaux (5 comme les doigts de l’humain). Elle oeuvre désormais également régulièrement dans le sud de la France.

la pédagogie

Grâce à la transmission d’expériences, par la mise en relation d’artistes avec des personnes de toutes générations et de tous milieux sociaux, les intervenants de Label Épique ne sont pas des « sachants » venant plaquer une recette toute faîte sur des groupes désireux d’apprendre. Au contraire, porteurs d’un savoir-être, d’un savoir-faire et d’un savoir-transmettre, ils sont le fruit d’une expérience qu’ils cherchent à partager, non pas avec tous, mais avec chacun.

Du point de vue de la méthode, cela s’exprime par une rencontre, suivie d’une observation, d’une analyse et d’un diagnostic de la classe ou du groupe avec lequel ils vont être amenés à travailler. Et puis, une fois ces étapes préliminaires franchies, pourront alors seulement commencer des échanges, basés sur un respect mutuel et une volonté d’apprendre de l’autre…

le social

C’est en faisant se frôler, s’entrechoquer et s’embrasser arts et cultures (avec des minuscules et au pluriel) que « bénéloves » et salariés intermittents de l’association envisagent la relation à mettre en place et à privilégier. Dans une société qui traverse une profonde crise (à la fois sanitaire, identitaire, sociale et sociétale), ces modes d’expression créatifs et libérateurs apparaissent comme des vecteurs d’insertion et de lien social efficaces. Les membres de l’association souhaitent donc pouvoir apporter un peu de leur savoir-être, savoir-faire et savoir transmettre dans des zones peu irriguées où arts et cultures ne vont pas de soi (QPV, centres éducatifs ouverts ou fermés, milieux hospitalier, rural et carcéral) et auprès de publics peu sensibilisés, voire « oubliés », auxquels on n’offre plus guère d’horizons.

porter des projets originaux d’artistes partageant les mêmes valeurs

En promouvant les projets personnels des artistes et en incluant ceux-ci dans des propositions pédagogiques, artistiques, sociales et culturelles, l’association cherche à tisser des liens sensibles et féconds avec ceux dont elle apprécie l’humanité et le talent. C’est ainsi qu’elle peut mettre en relation le quatuor à cordes Hyperion (OVNI faussement classique débarqué sur la planète des musiques actuelles) avec 260 élèves de 6 à 19 ans pour un concert exceptionnel, faire intervenir Daniel Fernandez (chanson sensible métissée) dans une session de formation d’une dizaine d’étudiants à l’École d’Éducateurs, faire jouer Mansour & Sunugaal (musique « sénégauloise » humaniste) dans un EHPAD, proposer un concert de Bernard Joyet (chanson intelligible et intelligente d’un obsédé textuel) chez l’habitant, en milieu rural ou dans un appartement du centre-ville, ou encore animer un atelier d’écriture sur le harcèlement à l’école dans un collège avec Sidi N’aïm et valoriser cette action par un concert avec ces élèves et son groupe, iltika.

Faire connaître, par son réseau de communication, d’autres associations et d’autres artistes, dont les actions, la solidarité, les talents et l’originalité méritent d’être mis en lumière, fait également partie des missions de Label Épique. Dans une volonté revendiquée de mutualisation des moyens et des compétences, de co-construction et grâce à des intelligences croisées.

développer la formation professionnelle

Beaucoup d’artistes pensent que se former est une démarche superflue. Pourtant, comme dans les autres secteurs d’activité, ils ont besoin d’interroger leur pratique, dans des actions de pédagogie active adaptées aux réalités du terrain. C’est ce que Label Épique tente de leur apporter, en particulier avec la formation « Chanter autrement – Sing differently ®« , prodiguée par la chanteuse et pédagogue new yorkaise Michele Troise. Cette formation s’adresse à des chanteurs de toutes esthétiques, comédiens, instrumentistes, chefs de choeur, professeurs de musique,… avec, pour objectif, que chacun d’entre-eux puisse trouver son « timbre optimal » (véritable empreinte vocale singulière).

imaginer une économie nouvelle des arts et cultures grâce à un concept original et innovant : « l’écologie populaire »

La crise sanitaire et sociétale actuelle fait que le « modèle culturel français » est actuellement mis à mal. Baisses des dotations de l’État, désistement de nombre de collectivités territoriales (arts et cultures ne faisant plus partie de leur domaine de compétence), voire disparition pure et simple de certains dispositifs d’aides à la création, font qu’il va falloir beaucoup d’imagination aux associations du secteur, pour pouvoir survivre. Il va donc falloir élaborer de nouvelles stratégies pour aller chercher les moyens nécessaires à la mise en oeuvre des actions et créations de Label Épique. Plusieurs pistes de travail sont donc en cours d’élaboration (développer les actions de mécénat, créer une AMAP culturelle en développant les réseaux de proximité,…), mais l’axe le plus fort et le plus créatif repose sur le concept d’Écologie Populaire, avec l’envoi de binômes écologue/artiste sensibilisant des publics apparemment éloignés des questions environnementales (partenariat avec l’Éco-Festival d’Avignon, actions ÉCO’POP dans les quartiers d’Avignon, dans la Métropole Aix-Marseille Provence,…).

Le logo de l’association, un couteau suisse multi-arts humanisé, parle de lui-même pour montrer à quel point l’éclectisme, l’ouverture et l’humanisme sont fondateurs de sa démarche. Partageant avec qui veut les valeurs de son slogan (« équipe, éthique et beaux programmes »), Label Épique prouve qu’elle a foi dans le métissage, la rencontre, la convivialité et le plaisir de construire collectivement des objets nouveaux dans lesquels les sujets s’épanouissent. L’important n’étant pas uniquement le but, mais aussi le chemin. L’asso est déclarée d’intérêt général depuis le 27 janvier 2011 et, à ce titre, est éligible au mécénat.

Genèse de l’association Éco’Pop

Genèse de l'association Éco'Pop Née fin 2009, Label Épique est une association socio-artistique dijonnaise basée sur les valeurs de l'éducation populaire.Subtilement métissé au fil du temps et des expériences, son principal fil conducteur est basé sur l'échange(tant...

lire plus
Genèse de l’association Éco’Pop

Genèse de l’association Éco’Pop

Genèse de l'association Éco'Pop Née fin 2009, Label Épique est une association socio-artistique dijonnaise basée sur les valeurs de l'éducation populaire.Subtilement métissé au fil du temps et des expériences, son principal fil conducteur est basé sur l'échange(tant...

lire plus